• Lyse Yesilyurt

Reiki ou LaHoChi?

Mis à jour : févr. 5

Mon cheminement personnel m’a amené, il y a maintenant 10 ans, à me former au Reiki Usui, puis à l’enseigner. Tout de suite j’ai aimé cette énergie de Vie et j’ai su que nous serions amenés à vivre de grandes et belles choses ensemble. Rapidement j’ai aimé cette pratique qui, au fil des auto-soins, m’a permis de me libérer de mon stress, de mes angoisses, de mes peurs et de mes croyances limitantes pour m’approcher chaque jour davantage de qui je suis vraiment et faire co-naissance de moi-m’aime. De cette rencontre est née la thérapeute énergéticienne.

Il y a quelques temps maintenant, j’ai croisé sur mon chemin l’énergie LaHoChi, cette énergie d’amour et de compassion qui répondait à ma demande de plus de simplicité. Pourtant, très vite, je me suis posée la question : Reiki ou LaHoChi ?


L’évidence était là : il ne pouvait être question pour moi de renier ou d’abandonner le Reiki au profit de ce nouvel outil. Alors quelles personnes ou quelles formes de blocages justifiaient l’utilisation de l’un ou de l’autre ?

Pour une séance de Reiki ou une séance de LaHoChi, trois temps identiques :

- un temps d’accueil où nous échangeons sur le pourquoi de ce soin, sur votre demande,

- le soin énergétique, allongé habillé sur la table de soin,

- un temps d’échange sur la séance.

Reiki ou LaHoChi peuvent être pratiqués en présence ou à distance et contribuent à nettoyer, libérer, guérir notre corps, nos pensées, nos émotions et notre esprit, facilitant un contact et une communication avec qui nous sommes en substance. L'un et l'autre agissent où il y a besoin car le praticien n'est pas un guérisseur... Il met l'énergie à disposition et seul le receveur choisit de l'utiliser ou non et en régule le flux.

Quoi qu'il en soit, recevoir un soin énergétique, que ce soit Reiki ou LaHoChi, vous promet au minimum une détente profonde, un lâcher-prise salutaire dans notre société qui incite à courir toujours plus vite. Chaque soin renforce et accélère votre processus naturel de guérison tout en nous accompagnant vers plus de conscience et de prise de distance sur votre chemin de vie personnel. Quelle que soit l'énergie canalisée, chacun de ces deux soins peut vous apporter des réponses à ce qui crée blocage/douleur (que ce soit physique, émotionnelle...). Durant chacun de ces soins je peux canaliser pour vous les messages qui vous sont destinés pour avancer en confiance sur votre chemin de vie. Cependant, quelques différences sont à noter :

- Lors d’une séance de Reiki, le praticien pose ses mains sur la personne, ou à petite distance (même si personnellement je ressens le contact utile pour la plupart des personnes, car il est un toucher thérapeutique qui rappelle que c’est là, dans ce corps, dans cet espace sacré, que la Vie circule). Il effectue une vingtaine de positions, côté pile et côté face ;-) du patient.

- Lors d’un soin LaHoChi, seule cinq positions précises qui font appel aux ondes de forme (à la géométrie sacrée) sont nécessaires. Chacune est tenue une dizaine de minutes. Ces positions sont complétées par une position d’harmonisation. Une des particularités du soin LaHoChi et la possibilité, pour le receveur, de réactiver l'énergie LaHoChi, chez lui, durant les trois jours qui suivent le soin, afin d'en prolonger les bienfaits.

Ce qui est sûr, au-delà de toute explication scientifique, c’est que je me fie à mon intuition lorsque je propose l’un ou l’autre de ces soins. Et puis parfois, un patient arrive avec une demande précise de l’un ou de l’autre pour découvrir, parce qu’il/elle a déjà une préférence, parce que c’est « ce qu’il /elle sent »... alors je l’entends.


Pour ce qui est des formations, la réponse évidente pour moi, ne se trouve pas dans la dualité mais bien dans l’union : je transmets donc chacune d’elles et vous accompagne, lors de week-end ou de journées uniques, à la rencontre de vous-même grâce à ces énergie d’Amour et de Vie. Par contre, pour vous, une différence essentielle :

- Le LaHoChi se transmet, en France[1], lors d'une unique journée puis, grâce aux auto-soins réguliers, l'énergie vous amène à cheminer. L'initiation est collective.

- Le Reiki se transmet sur trois niveaux (quatre si vous souhaitez enseigner). Les initiations sont individuelles. Lors de chacun des stages de deux jours , je vous accompagne dans le nettoyage de vos corps physique, émotionnel, mental..., dans la libérations de vos peurs, mémoires inconscientes... Puis je chemine à vos côtés, entre chacun des stages, le temps qui vous est nécessaire.

Quoi qu’il en soit, Reiki ou LaHoChi ne guérissent pas ; ils activent, chez le receveur, son potentiel d’auto-guérison. Les sensations, les émotions et les ressentis étant personnels et variables, chaque séance est unique alors si vous souhaitez vous faire votre propre opinion, je vous invite à tester un soin Reiki et/ou un soin LaHoChi ;-)


Jean-Yves Leloup a dit : "Le thérapeute ne guérit pas, il "prend soin", c'est le vivant qui guérit. Le thérapeute n'est là que pour mettre le patient dans les meilleures conditions possibles pour que le vivant agisse et que la guérison advienne."


Avertissement ! Le Reiki et le LaHoChi ne remplacent pas le médecin. Un praticien Reiki et/ou LaHoChi ne pose pas de diagnostic et ne vous demande jamais d'arrêter un traitement en cours.

[1]L'Institut de LaHoChi, en Californie, propose une certification professionnelle avec un enseignement sur trois niveaux, incluant des connaissances complémentaires en anatomie, psychologie...

115 vues