• Lyse Coupey

SUIVRE LE FLOW, LE FLOU… et SE LAISSER SURPRENDRE!

Dernière mise à jour : 21 oct.


Dans la newsletter de la rentrée, j’annonçais, parmi les nouveautés proposées, des Bal(l)ades Impromptues, le Processus Parents Conscients et je prévoyais un stage LaHoChi, un stage Reiki 1 et un stage Reiki 2 et puis la vie m’a offert un autre aménagement de mon temps, de mon élan!


Des Bal(l)ades Impromptues se sont faites au pied levé alors qu’elles ont dû toutes être annulées sur les créneaux « officiels », le stage Reiki 1 n’a pas eu lieu, malgré les demandes et j’ai animé deux stages LaHoChi alors que le stage Reiki 2 s’est fait en individuel !!


Les énergies de la rentrée ont rendu les choix et décisions difficiles et certains d’entre nous ont pu se sentir instables (un jour « Oui » et un jour « Non ») par faute d’ancrage solide. Comme pour le roseau, l’exercice a été de s’adapter, de plier… sans rompre, en quelque sorte de SUIVRE LE FLOW, et parfois même LE FLOU !!!


Alors c’est ce que je fais et j’avoue que c’est reposant et gratifiant à la fois d’avoir l’audace de laisser la vie circuler librement en moi, de la sentir vibrer dans mes tripes. Ce n’est pas simple pour autant de faire ce choix d’abandonner le calcul, l’anticipation du futur potentiel, la planification, le vouloir, l’agir.

Même si les chaleurs de l’été nous ont donné envie de brasser du vent, il est grand temps de baisser les armes, de cesser la lutte, d'arrêter de se rigidifier au moindre obstacle, de se sentir victime de la vie, du destin et de tant d'autres. Si nous voulons prendre soin de nous, de notre écosystème interne, de notre écologie intérieure, il est grand temps d’arrêter de contourner ou de fuir les difficultés, les zones d’ombres et d’apprendre plutôt à faire une pause, à respirer, à écouter, à accueillir et remercier… à surfer sur les vagues de la Vie !


On a tellement pris l’habitude de s’agiter, d’être en mouvement, de faire simplement « parce qu’il faut », sans plus de conscience, sans davantage d’écoute de soi, de reliance à soi (De quoi j’ai réellement besoin pour moi ? Qu’est-ce que je désir profondément ?). Alors on fait, on s’éparpille, et parfois ça match, parfois non alors on recommence, autrement, ailleurs et on s’épuise…

Rappelons-nous ceci : « Si tu ne sais pas où tu as à être, l’Univers le sait alors lâche prise et suis la vague en conscience » et comme le dit si bien mon amie la tortue « chacun de tes pas te mène là où tu as à être alors fais-les en conscience. Persévérance, courage, n’abandonne jamais » et surtout suis le flow de la douceur et de l’amour en toi !!!


La survalorisation ou la suractivité du mental , c'est-à-dire le manque d'écoute de la vibration du coeur, est le problème ; alors si le coeur est le problème, il est la solution. La porte du paradis est le coeur alors descendons d'un étage aussi souvent que possible, débranchons la tête, le mental et cessons de nous identifier à nos peurs, à nos souffrances, à notre passé, à nos douleurs, cessons les guerres intérieures pour retrouver la réalité de notre présence d'amour, de paix et d'harmonie.


C’est tout ce que je vous souhaite dans cette plongée vers la sombre saison : faites alliance avec vous-m’aime et ouvrez-vous à la magie des possibles inimaginés (par votre mental) !


Lyse Coupey (octobre 2022)


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout